Découvrir
l'association
Le bureau
La dernière
mission
Le coin photos
Le coin presse
Le Maroc


Nous écrire

La mosquée

Lieu de réunion des fidèles, la mosquée est l'édifice le plus important des villes islamiques. Son plan de base comporte une cour fermée que prolonge une salle de prière allongée, divisée en nefs dans le sens de la largeur. Elle est orientée vers La Mecque, le haut lieu de l'Islam. La mosquée de Hassan à Rabat devait réaliser dans l'esprit de ses créateurs, commandités par Yacoub el Mansour à la fin du XIIe siècle, la symbiose des arts orientaux et hispano-mauresques. Symbolisant la puissance des Almohades, leur sens de la grandeur, leur goût de l'harmonie majestueuse et simple, cette mosquée illustre la tentative almohade de créer une dynastie unitaire qui représenterait l'Islam dans sa pureté originelle et sa sobre magnificience. La tour du sanctuaire, plus récente que celle de la Koutoubia de Marrakech, devait atteindre plus de 64 mètres, devenant alors le plus grand minaret de l'occident musulman; elle ne mesure plus maintenant que 44 mètres. Léon l'Africain, notait que "trois à quatre chevaux y montaient de front et (à son sommet) on découvrait les navires à vingt lieues en mer". De forme sensiblement carrée, l'oratoire donne, malgré sa ruine, une impression d'espace et de clarté, grâce à la disposition des ses 312 colonnes et de ses 42 piliers de marbre dont il ne reste plus que des moignons disposés sur un dallage moderne. Le mihrab (la niche vers laquelle s'oriente la prière), où aboutit la nef axiale, se differencie par sa forme carrée et ses dimensions de tous les mihrabs du Maroc. Par ses portiques disposés le long du mur de la qibla, qui indique la direction de La Mecque, le sanctuaire de Hassan reprit le modèle des mosquées de Médine et de Koufa.