Découvrir
l'association
Le bureau
La dernière
mission
Le coin photos
Le coin presse
Le Maroc


Nous écrire

Les medersas

Comme toutes les autres institutions islamiques, la medersa est née en Orient, passant par la Tunisie où les plus anciennes constructions ont été détruites ou transformées, pour se développer ensuite au Maroc où subsistent, parfaitment conservés, de monuments construits sous les sultans mérinides. Ces maisons, de vie religieuse communautaire, et d'enseignement, comportent autour d'une cour centrale, des chambres pourles étudiants et une salle de prière pouvant servie de salle de cours.
Pour supplanter leurs prédécesseurs, les Mérinides bâtirent à Fès des medersas fastueuses à l'activité rayonnante. La medersa El-Attarin (du quartier des parfumeurs), élevée en 1323-1325 par Abou Saîd, donne à la fois une sensation de légèreté grâce à ses fines colonnes et à ses arcades, et d'extrême raffinement, grâce aux sculptures délicates de son auvant de cèdre, du décor de son bassin d'ablution de marbre et de ses vitraux anciens.